Couleurs d’Orient – Concours de Marie Kléber

Pour fêter ses 200 abonnées Hellocoton, l’atmosphérique Marie Kléber organise un concours. Trois thèmes proposés, un texte à écrire…

Difficile de ne pas relever le défi, même si je n’ai pas une minute à moi en ce moment !

Pour le thème que j’ai choisi, je me suis contentée de fermer les yeux et de me laisser porter par les images qui se sont imposées à moi.

Couleurs d’Orient…

Bons baisers du Maroc

Voilà qui me donne très envie d’aller vagabonder du côté de l’enivrant souk de Marrakech… Vous connaissez ? C’est un dédale invraisemblable de rues et de ruelles aux murs ocre. Un endroit hors du temps où l’on se perd à plaisir, où l’on ne sait plus qui l’on est, où l’on va, comment, pourquoi…

On se fraye un chemin dans la foule. On zigzague frénétiquement pour éviter les pétrolettes qui pétaradent à tout va et les charrettes à bras.

On tourne en rond au milieu des étalages éblouissants et la tête nous tourne. On est déjà passés par là, tout à l’heure, non ? Tu crois ? Peut-être, mais qu’importe ! On oublie tout. Plus rien n’existe en dehors de ces devantures surchargées que l’on mange des yeux, de ces boutiques lilliputiennes qui se succèdent comme autant de minuscules cavernes d’Ali Baba.

On ne sait plus où donner de la tête. On veut tout voir, tout admirer. On veut s’imprégner de ces couleurs et les emporter toutes.

Ici, un déploiement de babouches pour tous les goûts. D’élégantes jaunes pointues. Des rouges massives des montagnes de l’Atlas, à la semelle bien épaisse. Des plus modernes, en jean, en toile, en cuir ciselé, en cuir tressé. Des à paillettes, des à talons, des avec des perles…

Là, un embrasement d’étoffes colorées, de somptueux dégradés de rose indien et de prune, de turquoise et de bleu pétrole, de jaune tournesol et d’orange. Une profusion d’écharpes, de gandoras, de tuniques. On se prend les cheveux dans les franges des étoles, mais on continue – droit devant ! Attention à la mobylette !

Oh, les magnifiques lampes en fer forgé ! On les dirait tout droit sorties des mille et une nuits ! Elles sont toutes semblables et pourtant toutes différentes !

Et les tapis berbères ! Cette couleur « sang de gazelle » est sublime ! Ce serait parfait dans mon salon…

Et les montagnes d’épices ! Toutes les épices qu’il est possible d’imaginer ! Il y a même des roses séchées. Qu’est-ce que ça sent bon !

On progresse entre les passants, fascinés par ce débordement de marchandises. On résiste tant bien que mal aux invites des marchands qui n’ont qu’un seul refrain : « pour le plaisir des yeux, Madame ! Juste le plaisir des yeux, Monsieur ! »

Par moments, on entrevoit les sommets enneigés de l’Atlas entre les toits en terrasse. On voudrait s’arrêter pour mieux les contempler, mais le flot est têtu dans sa course effrénée et nous pousse en avant.

On réfléchit aux cadeaux qu’on doit faire. Qu’est-ce qu’on prend pour maman ? Pour papa ? Pour Tante Odette ?! Qu’est-ce que tu penses de ces petits tajines ? La version moderne, unie, ou celle avec des motifs géométriques ? Vert anis ou bleu Majorelle ? Oh, et puis non, ça pourrait se casser dans les valises. Quoi alors ? Des bijoux ? Un de ces colliers en pierres ? Il y en a tellement ! Lequel choisir ? Jaspe ou améthyste ?…

Au détour d’une rue, le bourdonnement incessant de la place Jamaa l’fna nous assaille. Par le plus grand des hasards, nous voilà revenus à notre point de départ !

On hésite. Qu’est-ce qu’on fait ? On y retourne ? On replonge dans la féérie nerveuse de ce labyrinthe pour touristes ?

Et si on allait plutôt goûter le calme des jardins de la Ménara ?

Nous reviendrons demain, nous perdre à nouveau dans la magie tourbillonnante d’al-hamra, la ville rouge.

Publicités

4 réflexions sur “Couleurs d’Orient – Concours de Marie Kléber

  1. Marie, merci beaucoup pour cette balade incroyablement agréable, remplie de couleurs, de formes, d’odeurs, de sons. Je me suis évadée au fil de ta plume toujours aussi souple et fluide.
    Belle participation. Merci d’avoir pris le temps de faire ce texte, j’apprécie beaucoup.
    Je t’embrasse très fort.

    1. Merci Marie. Je ne pouvais pas ne pas participer ! Ce thème était une invitation au voyage, alors je me suis laissée tenter et j’ai plongé dans mes souvenirs. Marrakech, c’est à 600km de chez moi. Je n’y vais pas tous les jours ! Mais tout ça m’a donné envie d’y retourner…

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s