Submergés

Ça commence dès les premières lueurs du jour. Un bip bip strident vient vous arracher à la douceur de la nuit pour vous replonger brutalement dans votre quotidien. Dans la foulée, l’appareil en profite pour se reconnecter. Toute l’actu des dernières heures se met à défiler sur votre écran à coups de tidoup…tidoup…tidoup

France 24 vous assène sans ménagement un attentat-suicide ou une prise d’otages, un accident de train ou la famine à l’autre bout du monde. Chaque alerte qui s’affiche sur fond pastel apporte son nombre de morts ou de blessés, mais vous ne les voyez pas. Vous êtes déjà en train de commenter la photo du gâteau au chocolat que votre sœur a fait la veille, ou de souhaiter un très joyeux anniversaire à une amie d’enfance dont vous ne savez plus grand-chose.

Vous buvez votre café en consultant vos mails. Vous lisez distraitement quelques articles de blogs sans un regard pour vos proches.

Dans la voiture, la radio se met en marche en même temps que le moteur. Sans vous demander votre avis, elle vous balance les températures de la journée dans une langue que vous ne comprenez pas, mais vous ne les entendez pas de toute façon. Dans vos oreilles, ça fait comme un vague bourdonnement auquel vous ne prêtez aucune attention. Vous finissez par vous surprendre à fredonner une chanson qui vous insupporte. Telle un marteau piqueur, elle vous remue les méninges de son rythme obsédant.

Chez le dentiste, la salle d’attente est pleine. Les patients lèvent à peine le nez de leur portable quand vous entrez. Sur un mur de la pièce, un téléviseur diffuse un documentaire de voyage qui n’intéresse personne. Vous avez de la chance : une fois entrée dans le cabinet, vous pourrez continuer à admirer ses eaux turquoise et ses plages de sable blond pendant qu’on vous triturera les dents.

Au supermarché, la musique d’ambiance est très vite couverte par un affreux tintamarre promotionnel : à l’occasion de l’anniversaire du magasin, une sono de fortune a été installée dans la galerie histoire de vous déglinguer les tympans pendant que vous pourvoyez aux besoins de votre petite tribu.

Vous passez en coup de vent à l’épicerie du quartier où la vendeuse ne vous accorde qu’un vague regard – les yeux rivés sur le petit écran placé juste à côté de la caisse, elle suit assidûment les rebondissements d’un feuilleton mexicain à l’eau de rose.

Vous rentrez chez vous où vous êtes immédiatement assaillie, dès le seuil, par la mélodie monotone et entêtante des manèges d’en face. En maîtresse absolue du foyer, la télé emplit de sa présence tout le salon. Monstres et explosions se succèdent bruyamment dans l’indifférence la plus totale.

Vous parcourez les pièces à la recherche de votre progéniture que vous découvrez lobotomisée devant autant d’écrans qu’il y a de paires d’yeux en ces lieux. D’une chambre à l’autre, ce n’est que boums et bans sur fond de petite musique répétitive et agaçante, le tout ponctué des tidoup d’une conversation en réseau

À ce moment, un message d’alerte provenant du fond de votre sac vous annonce une nouvelle série de morts quelque part sur la planète, tandis qu’un autre vous propose le régime miracle de l’été…

(…)

Chût !

Et si on revenait à quelque chose de plus essentiel ?
Et si, pour changer, on goûtait ensemble un peu de paix et de silence ?

Publicités

20 réflexions sur “Submergés

  1. Tout à fait partante Marie. C’est vrai que nous sommes assomés dès le réveil par tous types de bruit, auxquels nous ne faisons même plus attention. Je chéris le silence du matin comme un cadeau du ciel. Seul le silence a ce pouvoir de nous régénérer véritablement.
    Très bien écrit ma belle. Belle journée à toi.

    1. Merci Marie. C’est l’humeur du moment… En cette fin d’année scolaire, je me sens envahie par tous ces bruits et ces informations dont notre quotidien est rempli. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche dans nos vies modernes trépidantes.

  2. Salam alaykoum Marie

    Oh oui la paix et le silence… On en perd la tête de tout ça !
    (ton texte me fait penser à cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=EYp_dmnEA4s )

    Cette année, nous prenons l’avion et ça me soulage ! Nous aurons internet, nous serons du côté d’Agadir, je pourrais continuer à te suivre si ton blog n’est pas en mode « silence » 😉 le temps de ton séjour en Europe.

    Je te souhaite et à tes proches, un bon ramadan plein de Baraka incha Allah, un retour à l’essentiel et à la paix.

    Bisous

    1. ‘Alaykoum salam Dija,
      Merci pour cette vidéo très juste. Il y a vraiment un équilibre à trouver avec ces nouvelles technologies qui représentent aussi une formidable chance de rester en contact avec nos proches dispersés.
      Je suis bien contente de savoir que tu pars en avion, c’est tellement plus relax ! Je te souhaite d’excellentes vacances et un bon Ramadan (pas trop chaud !), avec également un retour à l’essentiel et de beaux moments partagés en famille, incha-Allah.
      Je ne compte pas mettre le blog totalement en pause, mais je pense que je publierai surtout des photos à mes heures perdues… A bientôt.

  3. Très juste cet article…
    Pour les infos, je n’ai aucune notification sur mon téléphone, qui n’est de toute façon pas connecté à Internet ^^ et c’est aussi pour ça que je suis de loin les infos, car on se fait assaillir par toute sorte d’informations bien négatives…
    Au fait, je vois que tu connais bien le Maroc, tu vas souvent là bas? Enfin pourquoi as tu un lien avec ce pays? Si tu veux bien répondre ^^

    1. Illyria, en fait je vis au Maroc 🙂
      Je vis à Tanger depuis 3 ans et avant ça, j’ai passé 4 ans à Casa.
      Mon mari est Marocain alors j’ai un peu épousé son pays il y a 20 ans…
      Par rapport à ton commentaire, je crois que je vais désinstaller les alertes des informations. Je sature un peu de toutes ces incursions de malheur ma vie.

      1. D’accord je comprends mieux, tout s’explique ^^
        Pour les notifications, je ne supporte pas d’être assaillie de notifications pour tout et n’importe quoi, je ne veux que celles qui m’intéressent vraiment, et c’est bien mieux comme ça, donc je ne peux que t’encourager à le faire!

  4. J’adore le silence ! Il m’apaise, me ressource. Par contre , le bruit m’insupporte. Et les informations (radio, télé), je ne les écoute pas tous les jours tellement les nouvelles sont déprimantes. Tu as raison, il faut revenir aux choses essentielles, aux choses qui font que la vie vaut la peine d’être vécue… Merci pour ce billet qui donne à réfléchir. Bises et belle soirée.

  5. C’est une bonne idée de revenir à l’essentiel ! C’est vrai que nos journées sont complètement polluées par tout un tas de choses, qu’on le veuille ou non d’ailleurs… Le silence en devient une denrée rare qu’il faut savoir apprécier lorsque cela se produit. Bonne journée 🙂

    1. Pollué, c’est bien le mot qui convient. Nos vies modernes sont polluées par toutes sortes de bruits et d’informations qui ne nous apportent pas grand chose au final si on n’en fait pas le tri.
      Belle journée également, Élodie.
      Bienvenue par chez moi 🙂

  6. Revenir à l’essentiel & au silence, dès le moment où l’on ouvre les yeux le matin…
    Prendre un temps pour soi, juste quelques minutes pour s’éveiller doucement, c’est tellement bénéfique ! Garder tous les écrans éteints, prendre son petit-déjeuner tranquillement… Le lever offre des instants de silence que nous ne soupçonnons pas parfois ! Le tout, c’est de savourer ces instants, tel qu’ils se présentent dans la journée ! Merci pour ce billet !

    1. C’est vrai, Carnet positif. C’est un besoin que nous avons et que nous tendons à oublier. Il faut parfois un petit recadrage pour se souvenir de l’essentiel.
      Bienvenue par chez moi 🙂

    1. Je crois que c’est la réalité de la majeure partie d’entre nous, moi la première ! On se laisse envahir par toutes sortes de stimuli dont on n’a pas besoin et qui nous polluent sans même qu’on s’en rende compte. Et puis, à un moment donné, on réalise que quelque chose ne va pas dans ce mode de vie et qu’il faut retrouver un équilibre. J’y travaille !
      Merci de ton passage par ici 🙂

  7. Je me reconnais bien dans ton texte ! J’essaye de ne plus mettre la radio et je ne regarde plus la télévision quand je mange. De même que je n’ai plus ma télévision, l’ordinateur ou mon mini-IPAD allumés en même temps. Revenons à l’essentiel :-).

    1. Je suis admirative ! Je pense que c’est tout un travail sur nous-mêmes pour se réhabituer à ne plus avoir constamment 3 appareils allumés en même temps. Chez moi, on est 6 : il y en a toujours un qui allume la télé puis qui part faire autre chose, la laissant marcher toute seule, en bruit de fond. C’est une mauvaise habitude que j’aimerais qu’on perde. Mais y a du boulot, hein !

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s