La tristesse d’une Française musulmane

Ce matin, j’ai le cœur lourd. Très lourd. Du plomb.

Je suis triste de tout ce qui s’est passé ces derniers jours, bien sûr. Je suis profondément peinée et indignée de toute cette folie meurtrière, de cette haine de l’autre que je ne comprends pas, de toute cette violence perpétrée au nom d’une religion dont le salut est « as-salâm ‘alaykoum », que la paix soit sur vous.

Mais je suis triste aussi parce que j’ai vu et lu ces derniers temps des choses qui m’ont fait mal.

Je suis triste parce que quand je tape les mots « Islam » et « tolérance » sur le net ou sur mon lecteur WordPress, je tombe sur des sites injurieux dont la lecture vous ferait bondir autant que moi, à n’en pas douter. Je suis triste parce que j’évite toujours d’utiliser le mot « Islam » comme mot-clé sur mon blog pour ne pas retrouver mes articles dans cette liste sordide. Je suis triste parce que des mosquées ont été prises pour cibles un peu partout en France, parce que les Musulmans doivent se défendre et se justifier pour des crimes qu’ils n’ont pas commis et qui les révulsent au même titre que les autres Français.

Je suis triste parce que l’indignation de mon pays est sélective, parce que j’aurais aimé voir une telle mobilisation en d’autres circonstances tout aussi dramatiques. Parce qu’on défend la liberté d’expression, oui, mais pas forcément pour tout le monde.

Je suis triste parce que ces dessins que je n’avais pas vus et dont je me moquais, impossible de les manquer maintenant : ils sont partout. Et franchement, j’en ai vus qui m’ont meurtrie. Ce n’est pas tant le fait de représenter le prophète de l’Islam qui me dérange, mais plutôt le côté grossier, obscène de ce que j’ai vu. Je suis blessée qu’on puisse nous représenter de cette façon.

La liberté d’expression est un principe fondamental que je chéris – à plus forte raison parce qu’en tant que Musulmane française, je revendique le droit d’exprimer une opinion minoritaire. J’aime qu’on bouleverse les consciences, qu’on pousse les gens à réfléchir, à se remettre en question. J’aime qu’on dénonce les hypocrisies et les paradoxes. Et j’aime et je suis fière que tout cela soit possible dans mon pays. Mais la liberté d’insulter l’autre ?

Pourtant, je prends sur moi, je détourne les yeux et je vais voir ailleurs – parce que je voudrais que chacun soit libre de penser et de vivre comme il l’entend. Parce que j’aimerais qu’on me reconnaisse aussi, autant qu’aux autres, le droit de vivre selon mes convictions – qui ne nuisent à personne et n’insultent personne. Parce que j’aimerais que le bout de tissu que je porte sur la tête cesse de faire débat, que cette liberté-là ne me soit plus contestée dans mon pays des lumières où l’on est prêt à mourir pour défendre la liberté d’expression.

J’aimerais que ce soit pour nous tous.

just a muslim(Dessin emprunté ici, un excellent article)
Publicités

9 réflexions sur “La tristesse d’une Française musulmane

  1. bel article Marie, ne faisons pas un amalgame entre ces hommes qui ont assassine au nom d’un dieu et d’ube religion et ceux qui la pratique auquotidien avec tact! du moins essayons car cela devient difficile… j’ai entendu ces musulmans de France et d’ailleurs consamnant ces actes… et si ces dessins ont pu heurter il faut se souvenir que c’est aussi le role des dessinateurs humoristiques et caricaturaux de forcer les traits et de rire de tout… c’etait des hommes biens qui exprimaient leurs idees ou sentiments avec un crayon non un fusil ils pouvaient et d’autres peuvent croquer d’autres situations personnes… difficile a expliquer bisous

    1. C’est vrai Catherine, c’est le rôle des dessinateurs satiriques de forcer le trait et on est libres d’apprécier ou pas. J’ai un problème avec la grossièreté mais ça, ça ne regarde que moi. Et le fait de répondre par les armes à un dessin quel qu’il soit, c’est juste… J’ai même pas de mot pour décrire le sentiment d’horreur que ça m’inspire. Moi, je ne rêve que de paix et de tolérance. Tout ça m’attriste.

  2. C’est vrai que chaque fois que je vois des musulmans forcés de dire publiquement « je ne cautionne pas ces actes » pour ne pas être assimilés à ces terroristes, ça me révolte. Le dernier attentat le plus meurtrier en Europe a été commis en Norvège pas un extrémiste chrétien, et je n’ai vu aucun chrétien forcé de dire qu’il ne cautionnait pas de tels actes.
    C’est vrai que chaque fois que j’ai entendu aux infos une attaque contre ta religion, j’ai été furieuse, honteuse de vivre dans un pays où se passent ce genre de choses.
    C’est avec amour et unité qu’il faut réagir face à de tels actes, pas avec intolérance et haine…
    Par contre, si je comprends ta réaction face aux dessins de Charlie Hebdo, je tiens à te signaler que ce genre de croquis n’étaient pas uniquement réservés à la religion musulmane. Toutes les religions en ont fait les frais de la même façon. Mais forcément, on ne montre que les croquis quant à l’islam… Je trouve ça dommage, car ce n’était pas un magazine islamophobe, mais un magazine volontairement très polémique sur tous les sujets. Et ce n’est pas cette image que l’on voit dans les médias.

    1. Merci Eleama. Je sais bien que ce magazine a « croqué » toutes les religions ainsi que des personnalités politiques qu’ils n’ont pas épargnées. Et c’est leur droit. Et chacun a le droit d’adhérer ou pas. Mais je suis tombée sur des dessins que j’ai trouvés obscènes personnellement, dont certains contre le catholicisme d’ailleurs. Je pense que la grossièreté en général me dérange, qu’elle soit dirigée contre Pierre, Paul ou Jacques (ou Mohammed !). Ça me heurte.
      Mais comme je l’ai dit, je détourne les yeux et je regarde ailleurs parce que le principe de liberté auquel je crois est plus important.
      Rester unis, oui. Ça a l’air d’être le cas pour le moment. J’espère que ça va durer.

  3. Comme je te comprends. Le droit d’expression on en a beaucoup parlé ces jours ci c’est un droit fondamental mai sil y a d’autres tel que le respect de la religion de l’autre, ses croyances, ses traditions et pourtant certains sont source de polémique.
    Et voir aussi ces attaques envers les musulmans assimilés à ces terroristes, c’est vraiment aberrant, on ne leur laisse pas à eux le droit de s’exprimer aussi on les catalogue.
    Je t’embrasse Marie.
    Nathalie

  4. Salam ma soeur
    Je crains qu’après l’émotion, on oublie tout comme pour l’affaire merah, que rien de concret et de constructif pour le vivre ensemble et la lutte contre le terrorisme ne se fasse, et qu’au final, juste l’extrême droite y gagne…
    Je retiens tes mots « liberté d’insulter » parce qu’effectivement je suis pour la liberté d’expression mais on touche à une limite lorsqu’on humilie, dénigre et diffame quelqu’un (qui que se soit) même sous couvert d’humour. Alors comme toi je baisse les yeux, chacun est responsable.
    Merci pour le lien.
    Prend soin de toi et passe du bon temps avec tes proches…
    Bises

    1. Je le crains aussi Dija, quoique la mobilisation à laquelle on assiste est très positive et très solidaire. Du moins c’est l’impression que j’ai de loin. Je ne sais pas comment ça se passe sur place.
      Chacun est responsable, comme tu le dis. « À vous ce que vous faites et à moi ce que je fais ».
      Passe un bon week-end également.
      Bises lointaines

      1. Oui c’est un bel élan, positif et encourageant même dans les médias, les discours, des politiques et des journalistes…

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s