Quatre

Le compte est bon, pour quelques jours du moins.

Quatre. Tous mes poussins sous mon aile, sous mon toit, sous mes yeux.

Quatre. Comme au temps où j’aimais les avoir en permanence dans mon champ de vision, où je les comptais et recomptais machinalement sans même m’en apercevoir ; marche devant moi, ne t’éloigne pas, tiens la poussette pour traverser la route

Quatre. Comme cette multiplication quotidienne qui a rythmé si longtemps ma vie. Quatre assiettes Dalton sur la table. Quatre tenues préparées chaque soir, quatre petites piles de linge propre bien plié. Quatre paires de chaussures dans l’entrée, quatre manteaux abandonnés, quatre cartables malmenés…

Quatre. Une vie bien remplie. Quatre fois plus de petits bras pour se pendre à mon cou. Quatre fois plus de joues potelées à tripoter, à caresser. Quatre fois plus de câlins, de bisous, de sourires. Même si ce n’est que pour un temps. Même si ça change quand ils deviennent grands. J’ai pris soin d’engranger avant. Des tonnes et des tonnes d’instants précieux, qui brillent encore devant mes yeux.

Et aujourd’hui… Ils sont quatre. Ils sont grands. Ils sont contents de se retrouver. Je les regarde chahuter, un peu en retrait.

C’est bon de les voir réunis.

Hier encoreHier encore…

Publicités

17 réflexions sur “Quatre

  1. Un très beau texte, des mots qui me parlent avec un chiffre de moins! une émotion que je ressens encore également et j’ai aussi engrangé câlins et souvenirs de mes petits pour le reste de ma vie. Bonne journée Marie, bisous

    1. Oui, Catherine, j’imagine que j’aurai toujours de l’émotion à les voir réunis autour de moi d’abord, et puis aussi à les regarder nourrir la relation qu’ils ont entre eux, indépendamment de nous. J’ai toujours aimé me mettre un peu en retrait pour les regarder jouer, faire leur petit truc à eux dans leur monde à 2, puis à 3, puis à 4.
      Et le départ de l’aîné est encore tout frais pour nous tous.
      Les câlins, les bisous, il faut en faire le plein tant qu’il est temps, parce qu’il arrive un âge où ils se font plus distants. Je me dis que c’est pour nous préparer en douceur aux séparations qui vont suivre…

    1. Mes deux « petits » (12 et 14) lisent parfois mon blog. Avec eux, je profite encore d’un semblant d’enfance que je savoure au maximum. Mes deux « grands », par contre (17 et presque 20), ont basculé du côté obscur, celui où on ne fait plus de câlins à maman, où on croit que les marques d’affection sont un signe de faiblesse… Ils le liront peut-être, ou peut-être pas. De toute façon, ils savent déjà que je suis leur première fan 🙂

  2. Bon pour eux et pour toi aussi, de les avoir tous les 4 près de toi lors de quelques heures, toujours trop courtes. Merci pour ce joli billet égrenant les souvenirs, comme autant de perles d’or.

    1. Oui Marie, C’est bon de les avoir tous ensemble à nouveau. L’équipe est au complet et j’ai l’impression d’être complète moi-même par la même occasion, même si malheureusement, il nous manque le capitaine, appelé ailleurs pour de très professionnelles raisons… On ne peut pas tout avoir !

  3. Ah alors tu es une Ma Dalton ! 4 garçons je suppose…
    C’est important de savoir savourer sa maternité (ce n’est pas toujours facile hum hum) et qu’ils s’entendent bien, quelle bénédiction !!
    Profite bien, profite bien !
    Ici tout va bien, on croule sous la neige !
    Bises

    1. Ma Dalton ! J’adorais ce livre, et toute la collection d’ailleurs. Grande fan de Lucky Luke dans mon enfance, et de tant d’autres aussi. Je crois que j’ai eu de la BD dans mes biberons !!!
      Non, en fait, les assiettes « Dalton », c’est pour la quantité de chaque assiette, proportionnelle aux différents appétits.
      J’ai 3 garçons, et une fille – pour mettre un peu de douceur dans tout ça ! Mais attention, une fille qui déteste le rose et fait mine de vomir quand on lui parle de Barbie !!! Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir trois grands frères. Il me semble que j’étais un peu pareil à son âge et je n’ai pas de frères, pourtant.
      Ils ont toujours formé un groupe uni, al-hamdoulillah, ce que je trouvais très pratique quand ils étaient petits parce que quoi qu’il arrive, ils étaient déjà un petit groupe à eux quatre et ne s’ennuyaient jamais. Vive la famille nombreuse ! Je recommande vivement cette formule 🙂
      La neige, c’est beau à regarder et ça fait la joie des petits. Profitez-en bien !

      1. Hi hi moi aussi les BD ça me rappelle mon enfance !
        En ce moment, j’essaie de convaincre monsieur de passer à bébé 3 incha Allah ;-). Mes deux garçons se régalent avec la neige exactement comme tu dis. Cela fait plaisir de te lire, on sent beaucoup d’amour au sein de ton foyer al hamduliLlah, qu’Allah vous préserve. Je te laisse retourner à tes p’tits poulets !!

      2. Oh, bonne chance alors, pour ton plaidoyer ! Trois c’est mieux, à mon avis, mais chacun fait ce qu’il veut… Tu me donnes l’idée d’un prochain billet sur les avantages de la famille nombreuse. Il y en a trop pour pouvoir les détailler dans un commentaire.
        Pour moi, l’entente et la douceur au sein du foyer, c’est ce qu’il y a de plus important. Ce sont des bienfaits inestimables. Que Dieu nous les préserve.
        Mes p’tits poulets sont à l’école et le grand (le coquelet, hihihi) en profite pour faire la grasse matinée… Un peu de calme, c’est bien aussi !

    1. C’est ton commentaire qui est doux, petite yaye ! Parce que quatre grands poussins âgés de 12 à 20 ans, quand ça se retrouve, ça caquète pas mal ! Ça se taquine, ça se cherche, ou pire : ça se ligue à 4 contre moi pour s’amuser de mes petites manies de mère poule ! Que du bonheur, quoi…
      Et j’en profite au maximum !!!

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s