Revenir à l’essentiel et puis, le Ramadan

Repli, retraite, retour aux sources.

Retour à l’essentiel…

Je ne suis plus très présente ici ces derniers temps. Je traverse comme une phase de remise en question… 🙂

Mais pas du tout une remise en question du genre sombre et déprimé, non. Quelque chose de très positif, de très serein, comme un recadrage salutaire, une redéfinition de mes priorités.

Depuis quelques temps, je sentais que quelque chose n’allait pas dans ma façon de vivre. En janvier déjà, j’avais fait le vœu d’être plus active, de moins me laisser aller à la procrastination, de passer moins de temps sur mes écrans – ces objets qui peuvent être aussi toxiques que bénéfiques. En janvier, j’avais décidé de faire fructifier mes journées plutôt que de les regarder s’écouler, d’accorder de l’importance à chacune. De faire plus attention à ce et à ceux qui m’entourent…

Tout ça a fait son chemin. De bonnes résolutions en petits et gros efforts, de remises en questions en prises de conscience, tout cela continue doucement à mûrir et en ce moment, j’ai l’impression bizarre d’être arrivée quelque part !

Je ne veux plus me perdre en futilités, dépenser mon temps à des occupations stériles tout en délaissant des choses importantes, trouver mille prétextes pour traîner encore un peu, encore un peu, jusqu’à ce que toutes les heures de la journée se soient écoulées inutilement.

Je ne veux plus être la victime consentante de tous ces écrans chronophages !

Quel vide cherchons-nous donc à combler ?

C’est la question que je me pose quand je nous vois, tous, traverser la vie les yeux rivés à nos appareils. Ne sommes-nous pas pathétiques ?!

Bien sûr, tous ces instruments que nous avons à notre disposition offrent des possibilités de partage et d’échange qui sont formidables. J’en veux pour preuve les rencontres tellement enrichissantes que j’ai faites sur la blogosphère, les amitiés à distance qui s’y nouent, le soutien apporté qui n’a rien de « virtuel »…

Mais ils sont aussi hautement addictifs et envahissants, ces écrans que l’on prend si facilement comme prétextes pour ne pas se jeter dans la bataille, pour se soustraire l’air de rien à la « vraie » vie qui nous attend, avec ses multiples contraintes et ses moments de flottement.

Il y a vraiment un équilibre à trouver dans tout ça, et je m’y emploie.

En fait, c’est le moment idéal pour remettre de l’ordre dans ma vie et prendre un nouveau départ : le Ramadan approche à grands pas…

Je le voudrais lumineux. Je le voudrais renouveau.

Preparing Ramadhan

Bises à vous.

Publicités

12 réflexions sur “Revenir à l’essentiel et puis, le Ramadan

  1. Nous en avons souvent parlé de cet équilibre Marie. Et comme je te comprends. Il reste un peu fragile. Je crois qu’il est une quête quasi perpétuelle. Jusqu’au jour où on arrive à faire la part des choses, à user sans abuser de tout ou presque.
    Le Ramadan est une bonne prériode pour remettre les choses en perspective je pense. D’ici là profite de chaque instant, intensément.

    1. C’est vrai Marie. C’est un sujet récurrent, sans doute parce qu’il est difficile à trouver, cet équilibre. On se laisse si vite dévorer par le « virtuel » qui d’un autre côté, nous apporte tellement. Comment trouver le juste milieu ? Je cherche encore…
      Bises lointaines et ensoleillées à vous deux 😊

  2. Comme ça fait plaisir de te lire! C’est sûr les écrans nous tuent, trouver la bonne distance, l’équilibre en toutes choses. Incha Allah, quoi de mieux que le Ramadan pour un retour à l’essentiel 😊 😉 Qu’il soit lumineux et plein de belles choses. Bises

    1. Merci Dija. Je te souhaite également un beau Ramadan, plein de doux moments en famille, de prières lumineuses, de progrès dans tous les aspects de ta vie que tu souhaites améliorer. C’est effectivement le bon moment pour des changements positifs.
      Bises lointaines. Au plaisir de te lire…

      1. BarakAllahou fik ! Merci pour ces belles paroles, qu’Il les exauce pour ta famille et toi !! 🙂 et plein de Baraka.
        Cela fait des années que je passe le ramadan au Maroc, et cette année en France, un peu d’appréhension… d’être déçue de ne pas profiter de ce temps béni comme je le souhaiterais. Il me faut être raisonnable entre mes capacités et mes ambitions, et aussi m’y tenir, et justement belle opportunité pour diminuer internet.
        Un article qui m’inspire : http://www.al-kanz.org/2015/06/09/excuse/
        Bises

      2. Merci Dija. Moi aussi, c’est la première fois que je vais passer Ramadan chez moi depuis que j’habite à Tanger. Jusqu’ici, j’avais une appréhension de me retrouver « seule » avec la charge de travail que ça représente, mais cette fois-ci, je suis confiante al-hamdoulillah. Je me dis que c’est l’occasion de me recentrer vraiment sur ce qui est important, au-delà de la cuisine.
        Moi ce qui m’inspire en ce moment, c’est le site http://www.productivemuslim.com, découvert grâce au blog d’Itto que tu m’avais recommandé et comme je te remercie ! En fait, cette partie anglophone de la blogosphère que j’ai découverte grâce à toi n’est pas étrangère à mon envie de changement. J’y trouve une telle énergie musulmane positive, c’est très inspirant.

  3. Comme je te comprends Marie, j’ai adoré m’occuper de mon blog, lire les vôtres aussi mais je sens moi aussi qu’il faut que je m’en détache pour mieux m’ancrer dans la réalité, pour faire des pas en avant aussi… fragile équilibre… Et qu’il arrive vite ce mois de ramadan, et derrière les vacances, la rentrée… J’espère qu’il t’accompagnera dans ce renouveau !

    1. Merci, Petite Yaye. C’est exactement ça, c’est un équilibre très fragile. Comme tu le dis, on a besoin de s’éloigner de la blogosphère pour mieux s’ancrer dans la réalité, mais d’un autre côté, la blogosphère nous apporte beaucoup. Je peux même dire qu’à certains moments, c’est la blogo qui m’aide à tenir le coup. Impossible de faire une croix dessus…
      Le Ramadan arrive très vite et les vacances sont déjà là pour nous ! Mon second vient de terminer les épreuves du bac et mon troisième prépare son brevet. Pendant ce temps, la petite sœur s’ennuie et le grand frère fête la réussite de sa première année par quelques jours en Provence… J’aime bien cette période de l’année où toutes les routines sont rompues. Ça sent très fort le changement, et le voyage aussi…
      Et toi ? Tu pars bientôt retrouver tes montagnes ?

      1. Oui mes collines sénégalaises d’abord (j’espère) puis mes montagnes ensuite mais on se sent aussi déjà en vacances depuis début juin avec la chaleur et l’arrêt de l’école pour les plus grands de l’école française !

      2. J’aime bien cette ambiance de fin d’année. Je crois qu’au Sénégal, vous avez le même calendrier que nous pour l’AEFE, un peu en avance sur la France cette année, sans doute à cause du Ramadan. Pour ma part, je suis très contente que tous les examens soient bouclés avant ! On va pouvoir prendre le temps de faire les choses…

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s