Du fond de mon effervescence

Quand l’agenda déborde et ne m’accorde aucun répit.

Quand les heures défilent à toute allure et que je cours après.

Quand les jours se font étriqués et craquent de partout.

Quand chaque minute compte dans mon emploi du temps.

Quand je n’ai plus une seconde pour personne.

Quand le cliquetis de mes doigts sur le clavier est le seul son qui emplit l’espace.

Quand mon cerveau tourne à plein régime et mange les mots, les phrases, les pages…

Je me fais rare ici.

Je ne suis pas bien loin, pourtant, et je pense à vous, mes fidèles lectrices et amies lointaines…

(Le phare du Cap Spartel, dimanche dernier)
Publicités

6 réflexions sur “Du fond de mon effervescence

  1. Salam alaykoum ! Serais-tu étonnée que je te dise qu’à l’inverse, j’ai de temps en temps une pensée pour toi ? « Tiens ça fait un moment qu’elle nous a pas fait un coucou!  »
    Allez bon courage ! J’imagine qu’en période d’intense activité, tu dois même en rêver la nuit, les mots continuer à fuser, et les doigts à pianoter.
    Bises

    1. ‘Alaykoum salam, Dija ! Je t’avoue que mes nuits sont peuplées d’acronymes !!! Mais au fond, j’aime ces périodes d’activité très intense. C’est stimulant. Et puis après, incha-Allah, je me prendrai quelques jours de pleine liberté pour profiter des vacances avec mes « petits »…
      Bises à toi

    1. Merci Marie ! J’arrive au bout, pour ce travail, et le reste va plutôt bien. Je reste à fleur de peau, mais je trouve le réconfort et l’apaisement dans ma foi, et j’avance…
      Bises à toi

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s