Consternation

– Et les meubles ?

– Au vide-greniers…

– Comment ça, au vide-greniers ? Tout ?!

– Apparemment…

– Mais… Et tout le reste ? Les objets, les souvenirs ?!

– J’imagine qu’ils se sont tous servis avant de faire vider la maison…

– Ah bon… Mais… Et nous, les petites-filles, on a droit à rien ?!

– J’ai pu récupérer quelques bricoles, lors de mon dernier voyage. Un plat que Mamie aimait bien. Et deux ou trois bibelots.

– …

Deux ou trois bibelots. Pour toute une vie. Pour tant de moments partagés. C’est tout ce qu’on m’a laissé.

Avec mes souvenirs.

Les souvenirs d’une grande famille autrefois joyeuse et unie qui a perdu son cœur en cours de route.

à l'aube d'une nouvelle vie

Publicités

11 réflexions sur “Consternation

  1. Hélas, c’est souvent comme cela : double peine. Je me dis qu’il faudrait faire la distribution de son vivant. Gardes bien en mémoire les bons souvenirs. Je vous embrasse comme la grand-mère que je suis.

    1. Ce serait peut-être mieux, en effet, pour ne léser personne, mais je pense qu’à 94 ans, mon grand-père s’est contenté de signer l’acte de vente et ne s’est pas occupé du reste – bien trop douloureux. Il nous reste les souvenirs. Plus que jamais, je veux les préserver et avec eux, au-delà des objets partis au vide-greniers, l’héritage immatériel que j’ai reçu de mes grands-parents.
      Bienvenue par ici Mamily 🙂

  2. C’est vraiment très triste ce coeur qui s’est perdu en cours de route, mais à regarder autour de moi, c’est un mal qui est malheureusement devenu très ordinaire dans les familles. Beaucoup de choses ne tournent plus rond dans le monde actuel… À nous de travailler à inverser la tendance au repli et à l’individualisme, en faisant vivre ces belles et chaleureuses valeurs de générosité, d’accueil,de douceur, d’empathie. Un rappel.
    Bon courage et de tout coeur avec toi 💖

    1. Merci ma sœur, de ton soutien. J’en ai grand besoin ❤
      C'est effectivement un rappel pour moi de ce qui est important, de ce que je veux préserver et cultiver autour de moi, de ce qui passe et de ce qui reste. Mais j'ai beau essayer de positiver, ça fait quand même un mal de chien de voir l'attitude distante et froide des membres de ma famille en cette énième circonstance (ce n'est pas nouveau, malheureusement, depuis que ma grand-mère est décédée c'est de mal en pis). J'ai 4 oncles et 1 tante encore en vie. Comme je suis l'aînée des petits-enfants, je suis arrivée dans cette famille alors que tous vivaient encore sous le même toit. Je les ai connus lycéens ou étudiants, en examens à l'unif, au service militaire, je les ai vus se fiancer, se marier, avoir des enfants… J'étais un peu le huitième enfant de cette fratrie. Et là, alors qu'une grande page de notre vie à tous se tourne définitivement, je me rends compte que personne, dans cette grande famille, n'a pensé à nous demander, à ma sœur et à moi, si on voulait garder quelque chose. Comme si, parce qu'on vis loin, on n'existait plus ! Un énième coup au cœur, après des années de déceptions en tous genres 😦
      Mais bon, faut aller de l'avant…

  3. C’est bien triste effectivement et je le comprends que trop bien malheureusement. J’appréhende quand ce jour viendra chez nous, il m’arrive meme d’en faire des cauchemars. Heureusement personne ne peut nous enlever nos souvenirs …

    1. C’est une étape difficile, douloureuse, mais qui peut aussi se passer en douceur s’il y a de la bienveillance au sein de la famille. Malheureusement, dans la mienne, il n’y a plus qu’indifférence. Heureusement que ma grand-mère n’est plus là pour voir comment se comportent ses enfants, elle qui était si généreuse – paix à son âme.

  4. C’est malheureusement une triste vérité Marie. Je suis désolé que les choses se soient passées comme cela pour toi, pour vous. C’est douloureux de se dire que certains font si peu de cas de cette page de vie d’un être cher.
    Je t’envoie de tendres pensées dans ces instants que je sais difficiles à vivre.

    1. C’est très douloureux, Marie, vraiment. Je ne sais pas comment je vais digérer cette douleur-là, cette déception que les autres me causent, le peu de cas qu’ils font de nous et du souvenir de leur mère disparue. Si au moins, au lieu de tout envoyer à la poubelle sans rien dire, ils avaient tout donné à une association caritative, comme Emmaüs par exemple, ça aurait eu du sens pour moi. Ça lui aurait ressemblé, à ma grand-mère. Mais là… 😦

  5. Marie, je suis terriblement désolée de tout cela pour toi.
    J’ai subi il y a presque 8 ans maintenant cette perte et elle fut douloureuse ô combien. Mais au milieu de tout cela, des familiers qui se bousculaient pour aller chercher justement le bibelot et parler de valeur, moi je m’en fichais. J’ai fait le choix de garder son vieux foulard qu’elle aimait tant et un sachet de lavande dont elle aimait parfumer son linge. Quand je les ressors parfois, je sais que c’est cela que je devait garder, en plus des souvenirs. Je n’ai rien voulu d’autre, par choix, malgré les regards médusés de certains qui me disaient de garder sa collection de ci ou ça. Les objets ne ramènent pas les personnes, à part certains, comme des madeleines de Proust, une image, une odeur.
    Je te souhaite beaucoup de courage, je te souhaite de passer cette épreuve et de réussir à garder le bon de cette personne partie. Je t’embrasse de toute mon amitié.

    1. Merci Miss Plume. C’est vrai que les objets ne ramènent pas les personnes et en réalité, ce ne sont pas tant les objets perdus qui me chagrinent, mais le fait que tout se soit fait sans que je sois prévenue, sans que personne n’ait pensé à me demander si ça me ferait plaisir de garder quelque chose – alors que, comme je viens de le dire plus haut, je suis l’aînée des petits-enfants et en tant que telle, j’ai moi aussi (comme mes oncles et tantes) passé une bonne partie de ma vie dans cette maison. C’était mon point d’ancrage, à vrai dire. Il aurait été logique et légitime que j’ai envie d’en conserver quelque chose, mais ça n’a effleuré l’esprit de personne. A croire que, parce que je vis loin, je n’existe plus 😦

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s