Et si Alzheimer

Et si un jour, j’oublie,
Si je ne sais plus où j’en suis,
Si je m’emmêle les pinceaux ;

Si je raconte toujours la même chose,
Si je vous pose sans arrêt la même question,
Si je vous agace,
Si je vous épuise,
Si je vous attriste ;

Si vous me voyez m’effacer du monde,
Chaque jour un peu plus,
Jusqu’à ne plus connaître vos prénoms,
Jusqu’à ne plus rien savoir,
Jusqu’à n’être plus que l’ombre de moi-même ;

Si un jour, j’oublie qui je suis,
Souvenez-vous alors de ma bonne humeur,
De mon grain de folie ;
Souvenez-vous de manier pour moi l’humour,
Et la poésie.

WP_20140814_243

Publicités

9 réflexions sur “Et si Alzheimer

  1. Ca peut toujours arriver Marie – ça doit être difficile pour les proches, la famille. Se voit-on nous même défaillir, perdre la notion des choses, du temps. Je ne sais pas. C’est toujours pour les autres que c’est délicat de toute façon. Alors se souvenir devient le meilleur antidote face à l’absence.
    Très beau texte – tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te lire à nouveau, plus souvent.

    1. Je sais que ma grand-mère avait des moments de lucidité où elle se rendait compte des « bêtises » qu’elle avait dites quelques heures auparavant, et ça la rendait très triste. Je me disais qu’on se pose toujours la question de savoir comment on réagira dans le rôle d’aidant, si on est dans ce rôle un jour, mais on pense rarement à ce qui se passera si c’est nous qui sommes atteints (une question d’âge sans doute?). Est-ce que mon entourage fera pour moi ce que je ferais pour l’un de mes proches malades ?
      Merci pour tes mots. Tu ne peux pas savoir à quel point ils me font du bien !!! 😉

    1. C’est un sujet que je sais douloureux, Estelle, pour être passée par là avec ma grand-mère. C’était vraiment éprouvant de la voir décliner avec cette maladie. Mais je me dis qu’il est peut-être possible de l’envisager de façon positive. Récemment, je suis tombée là-dessus: http://www.alzheimer-autrement.org/
      Je trouve ça intéressant comme approche, et potentiellement utile.

  2. Magnifique et bouleversant, pour avoir eu un proche tomber dans le néant j’ai eu les larmes aux yeux . Me donnez-vous l’autorisation de publier ce poême sur mon facebook, en sachant qu’il est limité aux amis…ou au moins l’adresser à deux personnes

Petits mots et longs discours, c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s